Sélectionner une page

L’avez-vous vu la toutoune qui court? Pas moi là. Celle qui a écrit un livre, a parlé à la radio, à la télé… Celle qui s’accepte telle qu’elle est et qui ne se prend pas trop au sérieux. J’aime cette philosophie. Une alimentation saine et de l’entraînement sont des habitudes ultra-importantes à intégrer à sa routine, mais il ne faut pas capoter.

Je suis exigeante envers moi-même comme c’est pas possible et j’ai longtemps cherché l’exercice qui allait me faire triper. Il m’arrive encore maintenant de me mettre tellement de pression que je finis par figer et ne pas passer à l’action.

Mais c’est fou à quel point on peut se taper sur la tête. J’ai essayé de ces plans alimentaires stricts qui m’empêchaient de manger toutes les choses qui me faisaient plaisir. Le résultat y était, mais dès le retour à la « vraie vie », je reprenais toutes les livres que j’avais perdues et même plus. Finalement, il aurait fallu que je continue à manger comme un lapin pour rester slim (sauf pour les carottes, je n’avais pas le droit, trop de sucre, non mais tsé…) Pas pour moi, merci!

Alors c’est quoi justement la « vraie vie »? Le beach body ou se sentir bien dans son body?

J’ai choisi la deuxième option.

J’ai essayé plein de trucs et dépensé bien des sous à tenter de trouver la meilleure formule pour moi. Évidemment, une fois qu’on choisit un programme ou un plan alimentaire, l’entraîneur ou la nutritionniste ne vient pas habiter chez nous, alors on doit avoir la discipline et la motivation pour faire ce qu’on nous donne comme « devoirs ». Voilà le défi!

Il arrive à tout le monde de prendre du poids, ce qui est moins évident, c’est de le perdre. Ce que j’ai réalisé, pour moi en tout cas, c’est que lorsqu’on voit tout comme une montagne et qu’on veut tout changer du jour au lendemain, le découragement s’installe facilement.

J’ai toujours aimé les activités sportives. Plus jeune, je faisais de la danse, je me déplaçais beaucoup à vélo, je jouais dans l’équipe de volley de l’école, mais je n’étais jamais celle qui partait faire des longueurs à la piscine du centre sportif ou un 5 km de course. MAIS, j’aurais sincèrement voulu être cette personne. J’ai enfin accepté que je ne le sois pas.

Dans la vingtaine, j’avais mieux à faire également. Sorties, spectacles, restos… Pas le temps d’aller au gym ou trop fatiguée…

Aujourd’hui à 40 ans, les kilos à perdre me semblent parfois comme une si grosse montagne, mais je sens un réel besoin de me sentir bien dans ma peau, juste pour moi. Je suis bien tannée de m’acheter des hauts amples pour camoufler mon ventre ou retenir mon souffle en maillot de bain le temps de me cacher dans la piscine. Franchement, je n’ai pas besoin du 6-packs ou du beach body. Je veux juste retrouver mon body dans lequel je suis bien et me sens en forme. C’est sur cette vibe-là que je surfe maintenant et qui me motive.

Je n’ai pas nécessairement de recommandations à vous faire, mais simplement de faire ce qu’il vous plaît. Vous verrez une grande différence dans votre discipline et votre désir quant à votre entraînement et votre alimentation. Quand vous déciderez que vous avez envie de bouger, les choix se présenteront à vous et vous trouverez enfin ce qui vous motive. Quand on a du fun, on veut y retourner, un point, c’est tout! Si on se force et que notre action n’est pas fluide, on finit par trouver toutes les excuses du monde et voilà qu’on retourne à la case départ.

Les excuses sont faciles. Surtout « Je n’ai pas le temps ». Je l’utilise souvent celle-là. Mais il est tellement plus satisfaisant de le faire que de ne pas le faire : être mieux, respirer mieux, manger mieux, dormir mieux, avoir plus d’énergie, bref être en feu!

(Puis, laissez faire le super kit top performance qui match avec vos chaussures, portez ce que vous avez, vous y verrez plus tard. Je l’ai utilisé cette excuse-là aussi…)

Pour ma part, j’ai découvert la boxe! Enfin, ça m’allume et j’en suis ravie. Un entraînement musculaire et d’endurance de dur à cuir pour commencer, puis une séance de punching bag. Je ne sais pas pour vous, mais il n’y a rien de mieux que de frapper dans ce gros sac pour me défouler et sortir le méchant. Ma récompense! Je ne pensais jamais trouver une activité physique que je considère comme une récompense. Je n’en reviens même pas alors que je vous écris ces lignes… Whoa! Donc, preuve qu’il ne faut pas avoir peur d’essayer de nouvelles choses (tous les centres ou presque offrent des séances d’essai)!

En fin de compte, j’ai compris que ça ne sert à rien de me traiter de toutoune ni de me mettre autant de pression. L’important c’est de bouger et de m’amuser, d’avoir ce moment juste pour moi, car ce sont le plaisir et le bonheur qui entraînent le positif.

Allez go, on bouge! Vous venez?

Meli xo

Par Melissa Freeman

Grande dramaturge de la vie, les choses sont souvent plus grandes que nature à mes yeux. Mais, je trouve quand même le moyen de me déposer de temps en temps dans le moment présent, afin de respirer le bonheur que je partage avec mon amoureux, mon fils et nos deux chiens. Assoiffée de découvertes, j’adore goûter à de nouvelles choses, voyager, et partir sur une « go », bref sortir de la routine pour aller explorer sans trop savoir à quoi m’attendre. J’aime lire, écrire, cuisiner, peindre, et regarder des films et séries télé avec profondeur et ingéniosité qui me permettent tout de même de décrocher. Je veux tout : la famille, l’équilibre, la réussite, l’argent, le bonheur, la santé, mais surtout profiter de chaque instant alors que je crée ma vie à mon image.