Sélectionner une page

Tout a commencé fin décembre 2013… Je suis couchée sur mon sofa et je regarde de vieux films de Noël, fatiguée et un peu pompette (c’est le temps des fêtes après tout) pendant que mon chum joue à des jeux vidéo sur son ordi. On relaxe, quoi. Après un automne chargé, c’est un repos bien mérité!

C’est le temps des fêtes, je suis en vacances et je suis pompette, mais il y a quand même quelque chose qui cloche. Je ne me sens pas bien dans ma peau et suis incapable de relaxer… Et là, c’est à ce moment-là (pourquoi là, fouille-moi pourquoi) que je réalise, pour la première fois de ma vie, que je ne suis pas fatiguée du boulot… Je suis fatiguée de la vie, de MA vie.

Bref, je venais de réaliser que je n’étais pas heureuse et depuis longtemps à part de ça. Ça m’a fait mal, très mal… Car tout ce que je savais, c’est que j’étais malheureuse. Je n’avais aucune idée de comment ÊTRE heureuse. Je me suis donc fait une promesse : qu’à partir de ce jour je ferais tout pour être heureuse et que Noël prochain serait le plus beau de ma vie.

Et ce n’était pas une promesse pompette, puisque je vous écris aujourd’hui plus heureuse que jamais! Noël 2014 ne fut pas nécessairement le plus beau de ma vie, mais il fut certes un point tournant de celle-ci.

Alors, qu’est-ce que j’ai fait pour être heureuse?! Quelques jours plus tard, il était évident pour moi que je devais partir à mon compte. Que je ne fittais pas dans cette vie de bureau conventionnelle et que je devais être un électron LIBRE. J’ai donc pris mon courage à deux mains, je me suis fait un plan, puis en quelques mois j’ai réussi à quitter mon emploi et à obtenir une subvention pour travailleur autonome (STA). Je vous épargne ici les détails de ce processus, les pirouettes, les grimaces et la paperasse qui l’accompagnent, car là n’est pas l’essentiel dont je veux parler aujourd’hui (pour les impatients, vous pouvez directement passer au numéro 10 😉 ).

Yay! J’étais maintenant LIBRE et à mon compte! En plus j’avais un (maigre) salaire qui me permettait de me consacrer uniquement à mon entreprise, ma nouvelle vie. Je voulais créer, je pouvais ENFIN créer, j’étais prête à créer et j’avais le soutien pour créer, MAIS… J’étais bloquée. Bloquée par toutes sortes de peurs, de raisons et situations quotidiennes qui m’ont donné l’impression de tourner en rond pendant plusieurs mois. J’avais des clients, mais pas nécessairement assez et pas nécessairement les bons (pour moi). Bref, la vie d’entrepreneure ne me semblait plus aussi rose que je l’avais imaginée.

Malgré tout le soutien et le savoir-faire qui m’étaient donné pendant mon cours de lancement d’entreprise (obligatoire pour avoir droit à la STA), j’avais l’impression que je n’y arriverais pas, du moins, pas dans la joie. Puis, la fatigue est revenue. J’étais perdue et j’ai vite compris que ce n’était pas mon cours, un meilleur marketing, plan ou modèle d’affaires qui allaient vraiment m’aider. J’ai donc encore une fois pris mon courage à deux mains et j’ai commencé par le plus évident à mes yeux. Puis, vous le constaterez par vous-même, ça a eu un effet boule de neige…

    1. Ma santé physique. J’ai changé mes habitudes de vie, mon alimentation, j’ai commencé à faire du yoga, courir, méditer, m’accorder plus d’heures de sommeil et SURTOUT, je me suis finalement acceptée comme oiseau de nuit. Maintenant, mon dicton c’est « Le monde appartient à ceux qui se couchent tard. » Après tout, il m’arrive moi aussi de voir le lever du soleil! Cela dit, malgré plusieurs mois à suivre ce mode de vie sain, je me sentais encore fatiguée et bloquée. Je suis donc allée consulter une jeune femme merveilleuse : Marie-Soleil Samson et elle porte bien son prénom! Ce jour-là, en plus de me faire des recommandations sur mon alimentation et mon mode de vie, Marie-Soleil m’a dit quelque chose qui a VRAIMENT changé ma vie, même si je ne l’ai pas complètement compris sur le coup. Elle m’a dit : « Marie, malgré tous les efforts que tu feras pour ta santé, tu seras toujours fatiguée, car tu dois aussi guérir ton cœur. » Bang!
    2. Mon cœur… Là, je n’avais encore une fois aucune idée par oὺ commencer, mais je sentais que Marie-Soleil n’avait pas tort. Je trainais de lourdes blessures au fond de moi depuis longtemps. Lesquelles et comment m’en débarrasser? Je ne savais pas vraiment non plus, car je les avais très bien enfouies. Mais, quand on est sur la bonne voie, la vie nous envoie toujours de l’aide et c’est ce qui est arrivé.
    3. J’ai accepté d’avoir de l’aide. La vie a mis de merveilleuses personnes sur mon chemin. Viviane Graillon, Bryan Dubord, Patrice Trudeau, Mélanie Fontaine, Josyane Bissonnette et Odette Provost pour n’en nommer que quelques-unes. Ces personnes, chacune à leur façon, avec leurs dons et leurs talents propres, m’ont aidé à creuser au fond de moi, apprivoiser mes peurs, comprendre qui je suis, mes limites, reprendre contact avec mes valeurs, mon enfant intérieure, surmonter et pardonner mes blessures… Bref, à guérir mon cœur. Ces personnes m’ont accueillie, et m’accueillent encore aujourd’hui, comme je suis. Je serai toujours extrêmement reconnaissante à leur égard. La vie a mis de merveilleuses personnes sur mon chemin au moment où j’en avais le plus besoin et elle continue de le faire tous les jours. C’est fou comme je me sens bien entourée aujourd’hui, alors que je me sentais si seule un certain décembre 2013.
    4. J’ai compris que pleurer était normal et surtout une force, non une faiblesse. En guérissant mon cœur, j’ai évidemment braillé ma vie. Mais j’ai surtout compris que rien n’est plus fort qu’une personne qui embrasse pleinement sa vulnérabilité et son authenticité. Pleurer, autant que rire, font donc maintenant partie intégrale de ma vie. J’ai même, récemment, pour la première fois de ma vie, pleurée de joie, pour vrai! Avant, je pensais que c’était possible seulement dans les films.
    5. Je me suis ouverte à la spiritualité. Pour moi, la spiritualité signifie simplement d’avoir la foi. La foi en moi ainsi qu’en la vie. J’ai foi qu’il y a quelque chose de beaucoup plus grand que moi, que nous. J’ai maintenant beaucoup plus confiance en mon intuition, je porte attention aux coïncidences de la vie, je me connecte régulièrement à mon cœur et j’écoute la nature. La nature me parle beaucoup. La spiritualité m’a aussi aidé à réaliser que nous sommes abondance et que tout le monde a droit à cette abondance sans limites, même moi, peu importe mon passé, mes comportements, mes erreurs et mes maladresses. J’ai appris à m’aimer et à aimer les autres encore plus.
    6. J’ai mis fin à une relation amoureuse toxique. Je ne m’attarderai pas sur ce sujet puisque j’ai l’intention d’en faire l’objet d’un autre billet. Mais je vous rassure, tout est bien qui finit bien. 😉 Ce fut une expérience extrêmement douloureuse, pour les deux, de mettre fin à cette relation amoureuse de 9 ans avec cet homme merveilleux. Mais je comprends, aujourd’hui, que c’était la meilleure chose que j’aie pu faire. Nous avions besoin d’évoluer chacun de notre côté.
    7. Je suis tombée amoureuse… des montagnes! Après ma rupture, j’avais besoin de changer d’air. Je suis donc allée visiter ma sœur dans les Laurentides, puis j’ai décidé d’y rester. Au début, j’ai pensé que c’était peut-être un réflexe de fuite de déménager sur un coup de tête cœur. C’est que j’ai déménagé souvent dans ma vie : Abitibi, Montréal, Centre-du-Québec, Québec, etc. Puis, j’ai réalisé qu’avant je déménageais parce que je ne me sentais pas bien (et bien d’autres raisons). Cette année, j’ai déménagé pour me sentir bien. J’ai suivi mon cœur et depuis tout est facile. J’ai rapidement trouvé un superbe appartement, dans les montages et au prix qui me convient, j’ai fait de merveilleuses rencontres, je me suis fait de nouveaux amis, des clients et tout ça en quelques mois seulement. Je sens que je suis sur mon X.
    8. J’ai commencé à intégrer le lâcher-prise. Ma prochaine destination? Mon prochain projet? Le moment présent… J’ai décidé d’arrêter de vouloir tout contrôler, rationaliser, planifier ou « mettre dans le béton » quoi que ce soit (projets, événements, relations, mission de vie, talents, forces, faiblesses, etc.) Oui, j’ai des rêves, des projets et des objectifs, mais en réalité, tout ce que je veux à travers ça c’est me sentir bien au moment présent, peu importe ce que je suis en train de faire, et avec qui je suis. Dans le profond de mon être, j’ai envie tout simplement, chaque seconde de ma vie, d’aimer, de partager et d’aider. Après tout, la vie n’est que changement, alors pourquoi s’en faire avec le passé et le futur?
    9. J’ai appris à célébrer mon bonheur, mes succès et mes bons coups quotidiens, si petits soient-ils. Je me fais un devoir tous les jours de cultiver un sentiment de gratitude par rapport à tout ce que la vie m’apporte. La vie est VRAIMENT bien faite quand on y pense. Rien n’arrive pour rien.
    10. J’ai compris L’Essentiel : vous savez probablement qu’il est important d’apprendre à connaître les gens avec qui l’on travaille et l’on fait affaire. C’est essentiel! Et ça, on vous le répétera à plusieurs reprises dans un cours de lancement d’entreprise. Ce que l’on ne vous dira pas c’est que la personne la plus importante que vous devez apprendre à connaître c’est VOUS. Vous travaillez avec vous tous les jours après tout. Vous devrez aussi apprendre à ÊTRE qui vous êtes. C’est ESSENTIEL! Je pensais me connaître, mais j’étais vraiment dans le champ. Et c’est pour cette raison que j’étais bloquée et que mon entreprise tournait en rond. À chacun son chemin. C’est aussi simple que ça, mais pas si facile à réaliser.

Aujourd’hui, vous le devinerez, je pète le feu! Vous voulez savoir le plus drôle? Pendant tout ce cheminement, j’avais carrément l’impression d’être en chute libre, de ne plus avoir de repère.

Maintenant, je réalise que je ne suis pas en chute libre du tout. Je vole, tout simplement. J’ai retrouvé mes ailes… Celles que j’avais quand j’étais petite, avant que la vie m’arrive… Et aujourd’hui, je me fais la promesse de ne plus jamais les perdre. Et pourquoi pas, à ma façon, en aider d’autres à les retrouver?

Vous, avez-vous des ailes? J’ai une folle envie de lire VOTRE histoire! 😉

 

Par Marie-Ève Lord
Marie-Ève Lord, blogueuse et spécialiste en communication sur le web

MARIE-ÈVE LORD

Site web | Facebook | Twitter | Instagram

Romantique un peu espiègle? Main de fer dans un gant de velours? Certes un grand cœur d’enfant! Comme le colibri, elle déguste tous les nectars de la vie.

Spécialiste en communication sur le web, elle aide les entrepreneurs à exprimer leur leadership de façon authentique, trouver leur voix sur le web, se faire connaître, faire croître leur communauté de clients, leur impact et leurs revenu$.

Elle est également consultante certifiée par Swissnova Global et fait des profils NOVA.